1. Trop d'excuses.

Arrêtez de vous excuser pour tout ! En tant que femmes, nous sommes habituées à commencer les phrases, les courriels et même les présentations par des excuses. À moins que vous n'ayez fait quelque chose qui ait offensé quelqu'un, ne vous excusez pas. C'est souvent inutile et cela attire l'attention sur vos faiblesses plutôt que sur vos points forts, surtout si c'est au début de toute communication.

2. 2. Utilisez le mot "juste".

Je sais que celui-ci est très bien connu, alors je ne m'y attarderai pas trop. L'autre jour, j'ai rencontré une femme bien habillée lors d'un événement de réseautage. Je lui ai dit : "Que faites-vous ?" Elle m'a répondu : "Oh, je suis juste comptable". Quand vous ajoutez le travail "juste" à quelque chose, vous le rabaissez et le rendez moins important.

Vous n'êtes JAMAIS "juste" quoi que ce soit. Ne vous rabaissez pas, il y a assez de gens dans le monde qui sont prêts à faire ça pour vous.  ~ Narges Nirumvala

3. Affaiblissement de votre propre argument.

Des phrases comme "Je suppose que nous pourrions..." ou "Je pense que nous pourrions..." affaiblissent l'argument avant même que quelqu'un ne soit en désaccord avec vous (souvent pour éviter la confrontation). Cela finit par paraître trop faible et vous perdez le respect de vos pairs (en particulier les alphas). Vous devez affermir votre langage lorsque vous avancez une idée ou un argument. Il faut aller droit au but : "On devrait...".

4. Monter à la fin de vos phrases.

Etes-vous un orateur ? L'up-talking, c'est quand vous montez le ton de votre voix à la fin de vos phrases comme si vous posiez une question. L'up-talking vous fait ressembler davantage à un réceptionniste et moins à un cadre. Désolé, mesdames, mais c'est comme ça. C'est quelque chose sur lequel vous devez travailler. Votre voix doit être équilibrée, mais toujours intéressante et expressive.

5. 5. Parler trop et trop vite.

Je sais que c'est un stéréotype que "les femmes parlent trop" mais je le vois toujours, surtout dans les réunions. Elles ressentent ce besoin d'être entendues et je le comprends parfaitement. Je trouve que certaines femmes qui parlent trop finissent aussi par parler trop vite, ce qui les fait passer pour écrasantes et difficiles à comprendre.


6. Utiliser trop de jargon.

Les femmes veulent souvent vendre leurs compétences techniques à un prix supérieur afin de pouvoir être compétitives dans des domaines où elles sont minoritaires, car leur langue peut sembler trop technique, dure et ennuyeuse. Vous devez réduire au minimum votre jargon technique, à moins qu'il ne serve un but important.

7. 7. Sourire trop.

Celui-ci pourrait vous surprendre, mais je le vois tout le temps, surtout avec les Millennials. Des jeunes femmes vives et brillantes qui sourient beaucoup trop et ne savent pas comment (ou quand) avoir l'air sérieux et intense. Sourire trop (ou trop peu) fait partie de votre langage corporel général, que vous devez connaître et apprendre à gérer, car une grande partie de la communication est non verbale. Je reviendrai sur ce point dans de prochains articles.

Je crois qu'à la base de toutes ces habitudes se trouve un manque d'estime de soi et de confiance en soi. La vérité est que cet article peut vous aider à travailler à l'extérieur, mais la véritable cause est beaucoup plus profonde. Vous devez croire en vous et aborder chaque situation avec une attitude de "je peux faire face à tout".

Post a Comment

Plus récente Plus ancienne